Qui n’a jamais entendu une personne de plus de 30 ans demander « kikoolol ? Qu’est-ce que c’est ? », difficile de définir ce terme qui peut revêtir diverses accessions et maintes caractéristiques.


Comme toute espèce qui se respecte, le kikoolol a muté, il s’est adapté à divers environnements dont celui d’Internet. Facebook a participé, comme MSN en son temps, à son développement. Ne vous méprenez pas, tout le monde a eu une phase plus ou moins développée de « kikoololisme », parfois ça ne dure pas, d’autre fois si. 


On pourrait ainsi dire qu’il existe plusieurs races de kikoolol, comme si ceux-ci étaient des sortes de pokémon. On va ainsi trouver : 

  - Le kikoolol « bouche en cul de poule » : ce kikoolol est essentiellement de sexe féminin. Il a en  
    général entre 12 et 20 ans. Lorsqu’il se prend en photo devant le miroir (le plus souvent) il ne peu
    s’empêcher de faire prendre à sa bouche une forme botoxée, en « cul de poule ».





  - Le kikoolol qui maltraite sa langue maternelle ; il en existe une diversité folle, chacun a développé son  
    propre dialecte alternatf, parmi eux :    

         - Le kikoo majuscule qui aime mettre des majuscules un peu partout ou au début de chaque mot :





         - Le kikoolol décorateur qui rajoute soit des accents partout soit qui double les voyelles, ou bien les 
           deux. Et ce pour faire "beau", c'est stylé quoi :








  - Le kikoo professionnel du montage : il sait se servir de Paint et de Photoshop à la perfection, parfois 
    pour coller sa tête près de celle de son idole (voir les montages avec Justin Bieber) :






La suite bientôt...


Pensez à vérifier votre orthographe avant de laisser un commentaire. Évitez les "mdr", "ptdr" et autres expressions kikoolol. Vous disposez de ce screen en meilleure qualité ? Vous pouvez me l'envoyer.


commentaires